Opportunités et connaissances Chiffres clés financiers One group One team One spirit
One group

Nous nous transformons afin de garantir notre croissance”

La vision stratégique adaptée de bpost group comporte un objectif financier ambitieux: plus que compenser la perte de bénéfices liée au déclin des activités postales par un nouveau potentiel de croissance.

Le déclin du courrier postal traditionnel a fait monter la pression sur les bénéfices de bpost ces dernières années. L’évolution des besoins des clients accentue la baisse du volume du courrier, tandis que l’e-commerce gagne du terrain. “La crise sanitaire a clairement montré à quoi peut ressembler une transformation accélérée de notre entreprise, avec des chiffres de croissance spectaculaires pour les activités Parcels & Logistics”, déclare Leen Geirnaerdt, CFO du groupe.

Quelles sont les ambitions financières de bpost?

Geirnaerdt: “Nous voulons plus que compenser la perte d’EBIT due au déclin de l’activité courrier postal sur la période 2021-2026. Nous travaillons sur notre potentiel de croissance, bien que nous ne puissions bien sûr pas prédire exactement quand nos activités logistiques liées à l’e-commerce deviendront plus rentables que le segment du courrier traditionnel. Pour cela, nous dépendons aussi de facteurs externes, notamment le rythme de la numérisation dans les entreprises et la croissance de l’e-commerce.”

Que signifie cette nouvelle orientation pour les exigences de fonds propres?

Geirnaerdt: “Pour accélérer la croissance des activités Parcels & Logistics, des investissements supplémentaires sont nécessaires, notamment dans la capacité de tri, les nouveaux entrepôts et leurs équipements. En outre, des ressources financières supplémentaires seront indispensables pour passer d’un fonds de roulement négatif à un fonds de roulement positif. La distribution du courrier est traditionnellement préfinancée – par exemple par l’achat de timbres – tout comme la livraison des journaux. Ce n’est pas le cas des services de livraison de colis et de logistique liée à l’e-commerce , où le paiement n’intervient qu’après.”

Quels investissements seront prioritaires dans les années à venir?

Geirnaerdt: “Notre priorité stratégique est de développer nos activités de logistique autour de l’e-commerce en Europe. Des acquisitions ciblées peuvent également doper notre croissance. Pour faciliter celle-ci, nous devons par ailleurs investir dans une capacité de tri supplémentaire pour le dernière kilomètre de la livraison des colisen Belgique. Précisons au passage que d’autres investissements seront inévitables dans les activités postales traditionnelles afin d’optimiser le réseau à mesure que les volumes de courrier diminuent.”

One group
DL_1196174

“L’année dernière a démontré que nous pouvons compenser le manque à gagner de nos activités traditionnelles. Désormais, nous nous attacherons à accélérer cette évolution.”

Leen Geirnaerdt CFO bpost group

Quelle est l’ampleur de tous ces investissements?

Geirnaerdt: “Nous préférons ne pas nous arrêter aux chiffres pour l’heure. Avant toute chose, nous voulons conserver une notation financière ‘investment grade’. Chaque investissement ou opportunité d’acquisition intéressante sera évalué(e) en fonction de ce paramètre et devra s’inscrire dans ce cadre. Inutile de déclarer l’ampleur de notre trésor de guerre. Mais pour chaque décision d’investissement, le flux de trésorerie disponible et la position de la dette détermineront le montant de la dette supplémentaire que nous pouvons assumer. Pour une entreprise en pleine transition, il s’agit d’un important filet de sécurité. Une bonne note de crédit nous assure un accès plus facile au marché financier et nous permet d’emprunter plus aisément avec des échéances plus longues et à des taux d’intérêt plus bas.”

De quelle manière la politique des dividendes sera-t-elle révisée?

Geirnaerdt: “La politique de dividendes de ces dernières années n’était plus tenable, au vu des investissements que nous devons consentir pour transformer notre entreprise. Dans le même temps, nous voulons toujours offrir à nos actionnaires un rendement annuel intéressant. C’est pourquoi nous avons opté pour un taux de distribution flexible compris entre 30 et 50% du bénéfice net, en adoptant les normes comptables internationales IFRS. Grâce à ce ratio de distribution flexible, nous pouvons aligner les dividendes sur nos besoins de trésorerie. Cela nous donne la marge de manœuvre nécessaire pour la transformation de notre entreprise. En outre, le paiement d’un acompte sur dividende a été supprimé et le dividende annuel sera versé en une seule fois, ce qui constitue une simplification majeure.”

Cette nouvelle politique de dividendes n’est-elle pas moins favorable aux actionnaires, qui ont souvent investi dans bpost au motif précisément qu’elle était un généreux pourvoyeur de dividendes?

Geirnaerdt: “Le dividende n’est qu’un aspect du rendement de l’actionnaire. La tendance des cours est tout aussi importante. Les bénéfices ont chuté ces dernières années. En investissant et en basculant d’une entreprise postale traditionnelle vers un groupe omnicommerce, nous voulons à nouveau doper nos bénéfices. Si cette transformation est couronnée de succès, nous deviendrons une entreprise de croissance qui sera valorisée beaucoup plus favorablement sur le marché boursier qu’une entreprise postale traditionnelle. Cette évolution créera enfin une valeur ajoutée pour les actionnaires. L’année dernière a démontré que nous pouvons compenser le manque à gagner de nos activités traditionnelles. Désormais, nous nous attacherons à accélérer cette évolution.”

01_BPOST_FinancialReport20_FR

Rapport annuel

download Télécharger Rapport complet (5 MB)
Chapitre
Message aux stakeholders
P5-7 (246 KB)
download
Création de valeur partagée
P8-10 (154 KB)
download
Déclaration de gouvernance d’entreprise
P11-39 (3 MB)
download
Rapport RSE
P40-64 (413 KB)
download
Commentaires sur les états financiers
P65-77 (175 KB)
download
Etats financiers consolidés
P78-174 (605 KB)
download
Activity-report-cover-fr

Rapport d'activités

download Télécharger Rapport complet (7 MB)
Chapitre
Connecter les équipes
P6-15 (1 MB)
download
Connecter les données
P16-25 (1 MB)
download
Connecter la société
P26-31 (1 MB)
download
Connecter les ambitions durables
P32-39 (1 MB)
download
Connecter les clients
P40-49 (4 MB)
download